Découvrez la Funyo S.P. 05 ?

Découvrez la Funyo S.P. 05 !

SP 05 SUPERPROTO : Des sensations à un rapport qualité prix imbattable.

Nous contacter Découvrir

Actualités

Jarama avant les courses, le circuit !

29/08/2017


Un fois de plus les équipes d'Eric Van de Vyver nous prépare un gros week-end de compétition sur, encore une fois, un circuit de Formule 1 ! C'est donc en Espagne que tous les pilotes et les équipes du Challenge Funyo VdeV Sports vont se retrouver après la trêve estivale et son repos bien mérité pour se livrer bataille lors de 3 courses avec un coefficient 1,5, soit quelques points supplémentaires qui ne seront pas de trop tant les Titres sont convoités cette année, aussi bien en SP05 qu'en F5 et ceux qui s'en sortireront le mieux sur le tracé espagnol risquent bien de prender une sérieuse option pour la finale en terre nivernaise...

Mais avant toutes choses faisons un focus sur ce tracé que certains pilotes ont emprunté il y a quelques années et dont le plus grand souvenir se tient en un mot : "difficile", forcément la F1 des années 70 ne choisissait pas vraiment dans la facilité. Construit en 1967, le circuit est la propriété du Real Automóvil Club de España depuis sa création et se situe au nord de la capitale espagnole, Madrid. Il s'agit d'un circuit permanent dessiné par un Hollandais, John Hugenholtz, à qui l'on doit d'autres pistes magnifiques et non moins prestigieuses, Zandvoort aux Pays-Bas et Suzuka au Japon. La catégorie reine du sport automobile s'y est rendue à 9 reprises entre 1968 et 1981, pratiquement une année sur deux, et les plus grands noms y ont gagné, tels que Hill, Stewart, Fittipaldi, Lauda, Hunt, Andretti (le seul double-vainqueur), Depailler ou encore Villeneuve père. Non content de recevoir des monoplaces, ce sont aussi les motos qui sont venus se frotter à la technique piste madrilène un peu plus régulièrement de 1969 à 1998 et quleques noms bien connus sont au palmarès comme Giacomo Agostini, Kenny Roberts ou bien Carlos Checa dans ce qui se faisait de mieux sur 2 roues, les 500 cm3.

D'une longueur de 3850 mètres et composé de 13 virages, 8 à droite, 5 à gauche, d'une ligne droite de 900 mètres le record de la piste est détenu par un certain Gilles Villeneuve en 1'16"44 avec une piste 450 mètres plus courte et 2 virages de moins, d'après Wikipédia.

Pour le site internet super-trackday.com : "Les dépassements y sont réputés extrêmement difficiles à cause notamment de la succession de virages serrés. Contre toute attente, les trajectoires y sont parfois à l'inverse de ce que l'on apprend dans les écoles de pilotage en raison de la difficulté du tracé. La montée du virage "Pegaso" vers celui d' "Ascari" est plutôt impressionnante, les changements d'appui sont nombreux, notamment depuis la descente du virage de "Portago" avec l'enchaînement du "Bugatti" et du "Pegio". "

Avec des noms aussi prestigieux, Nuvolari, Fangio, Farina, Le Mans, Monza... nul doute que le spectacle sera au rendez-vous, et promis ont vous dira ce que les pilotes en ont pensé !



Retour à la liste des actualités