Et pourquoi pas la S.P. 05 ?

Et pourquoi pas S.P. 05 !

SP 05 SUPERPROTO : Des sensations à un rapport qualité prix imbattable.

Nous contacter Découvrir

Actualités

Un peu de fiction dans le Challenge Funyo VdeV Sports

29/08/2018


Comme vous le savez le Challenge Funyo VdeV Sports possède une particularité, il est inscrit dans le classement d'enlever les 2 plus mauvais résultats. Non pour pénaliser les meilleurs pilotes et les plus réguliers, mais surtout pour offrir 2 "droits à l'erreur", 2 "jokers" en quelque sorte, car comme vous le savez depuis de nombreuses saisons maintenant : il y a toujours des surprises en Funyo !

Et donc, passé le cap de la mi-saison, il est temps de faire un point sur ce que pourrait donner le classement provisoire en retirant les 2 plus mauvaises courses, pas meeting, et cela nous offre quelques belles surprises, et nous informe que rien n'est encore joué parmi les 31 pilotes classés en SP05 Surtout que 10 pilotes possèdent au moins 1 joker encore, et que 6 d'entre eux ont encore le droit à 2 "erreurs" pour les meetings restants. Preuve si besoin est de souligner la qualité des voitures de Romain Angebau mais aussi l'intensité du Challenge et de la bataille que se livrent les pilotes pour notre plus grand plaisir !

Si le Championnat Funyo VdeV Sports se terminait maintenant, Eric Tessier, AGR Bleu Mercure serait couronné, devant son équipier Aurélien Robineau, le Champion 2017, Nicolas Cannard du HMC Racing, en terminerait à la 3ème position ! Mais en regardant de plus près seulement 16 points séparent ces 3 pilotes, soit l'équivalent d'une 8ème place, alors qu'il reste encore 2 week-ends de courses ! Eric Tessier se retrouve néanmoins dans une position plus confortable car se faisant retirer 35 points (-19 à Barcelone en C1 et -16 Magny-Cours en C2), au contraire de ses adversaires, Aurélien Robineau se séparant de 8 points (Barcelone C1 -2 et Dijon C1 -6) alors que Nicolas pourrait se retrouver recréditer de 6 points (Dijon en course 3).

Patrick Seillé, AGR Bleu Mercure ne bougerait pas de la 4ème position sans perdre de points, alors que son équipier, Jonathan Dessens grimperait d'un rang sans, lui aussi perdre au score, au contraire de Cyril Léger, J&L Pure Racing, qui descenderait d'un rang, mais possède quant à lui 2x7 points, soit l'équivalent d'une 17ème place, en attente (Magny-Cours en courses 1 et 3).

Pas de changement de position pour Nicolas Sturm, AVEC Motorsport, qui garde la 7ème position, malgré le retrait de 5 points à Magny-Cours en course 1. Idem pour 2 pilotes HMC Racing, Xavier Cousin et Olivier Gauclère, Xavier se voit soustraire 9 points de la 1ère course de Dijon, qui l'avait pourtant vu monter sur le podium en 2017, Olivier quant à lui perdrait 2x3 points lors des courses 2 et 3 de Magny-Cours les 2 équipiers se retrouvant à égalité. Par contre une place de mieux pour un autre Olivier, Hochet de chez AGR Bleu Mercure, qui clôt le Top 10 mais ne possède par contre aucune marge sur la suite de la saison. Claude Chaumot, HMC Racing, se verrait rétrogradé, lui, en 11ème position suite au retrait de 14 points (-8 Magny-Cours C1 et -6 au Castellet en C2). 

Derrière pas de changements pour le reste du classement Cédric Gardin, AGR Bleu Mercure, serait 12ème, 13ème position pour Frank Lefevre, HMC Racing, mais ce dernier possédant par contre 11 points de "placés" (Barcelone C1 -7 et Dijon C2 -4), ce qui ne fait que souligner que le pilote HMC Racing à fini toutes ses courses pour sa 1ère saison complète ! Bravo Frank ! Etienne Champetier de Ribes, AGR Bleu Mercure, doit par contre franchir la ligne d'arrivée pour monter dans le classement tant les écarts sont faibles, idem pour Yves Orhant, YO Concept, qui fut absent du Castellet. Absent lui aussi mais pour l'ouverture de la saison à Barcelone, Frédéric Fauchère, Wintec Racing, doit poursuivre sur sa belle lancée. Cyril Barbey ne doit plus abandonner pour grimper au classement, alors qu'Emmanuel Lion, AGR Bleu Mercure, peut encore se voir créditer de 4 points (Dijon en course 2). Pas de retrait de points pour Eric Soares, HMC Racing, absent au Castellet et Philippe Bonnel, HMC Racing, ne peut non plus se permettre de ne plus voir le drapeau à damier. Oswald Triboulet, AGR Bleu Mercure, paye cher le meeting du Castellet au classement mais serait encore le Rookie 2018. Pas de droit à l'erreur non plus pour Marc Vanier, J&L Pure Racing, qui conserverait sa 22ème position, tout comme pour Jean-Claude Rolland, HMC Racing, ainsi que pour Edouard Héry, Wintec Racing, dont l'on connaît parfaitement la pointe de vitesse !

Les pilotes suivants, Christian Vaglio-Giors, Christophe Kubryk, tous deux chez Equipe Palmyr, Philippe Rézeau, HMC Racing, Pierre Papin, Défi Auto Solidaires en Peloton, Christian Camboulive, Robert Marchand et Antoine Cazalières, tous chez HMC Racing, n'ayant fait qu'un seul meeting ne se voient donc pas retirer de points.

La suite de la saison promet d'être intense car à la veille du 5ème meeting et avant-dernier meeting sur le circuit de Navarra en Espagne, qui sera une découverte pour tous les pilotes, excepté Marc Vannier, rien n'est fait pour le Titre tant convoité, l'action sera ua rendez-vous lors des prochaines courses !

Et n'oubliez pas : IL Y A TOUJOURS DES SURPRISES DANS LE CHALLENGE FUNYO VDEV SPORTS !



Retour à la liste des actualités